Les bénévoles lancent un appel aux volontaires, le PS veut un crapauduc

SPRIMONT Les socialistes de Sprimont, dans l'opposition, ont décidé de rallier la cause des protecteurs de crapauds bufo bufo. Le député fédéral Thierry Giet et le conseiller Georges Paquot ont interpellé le conseil communal le 28 janvier sur le délicat sujet des crapauds écrasés près des étangs de Wachiboux!

Chaque année à la même époque, les crapauds migrent vers les étangs de Wachiboux et une poignée de bénévoles se mobilise pour les sauver des roues meurtrières des voitures. La partie concernée de la rue de Wachiboux à Dolembreux, située au milieu des champs hors de la zone habitée, ne devrait pas être fréquentée. Elle l'est cependant par les automobilistes qui y voient un bon raccourci. Limitation de vitesse et panneaux d'information ont bien été placés par la commune mais Thierry Giet et les bénévoles estiment que ces mesures ne sont pas suffisantes. Ils aimeraient voir la route équipée d'un crapuduc comme cela a été fait à Ferrières en 1998. «Si la commune hésite à dépenser quelques deniers dans un crapauduc, des solutions de financement existent,» commente le député. Il propose de payer les équipements dans le cadre des subsides du programme communal de développement rural, actuellement en cours d'élaboration à Sprimont.

En attendant, les bénévoles lancent un appel aux volontaires qui voudraient les rejoindre à sauver des crapauds. Ils veulent renforcer les équipes pour établir un calendrier de soirées «ramassage». Celles-ci devraient reprendre dès que le temps sera plus clément.

Renseignements chez Pierre Heyen 0472/57.95.98. Myriam Want 0472/45.98.29. ou M. Delaitte 04/360.87.76.

© La Dernière Heure 2005