Début cet après-midi du 1er tournoi international de Knokke

KNOKKE Après Robert, un autre Waseige entraîne une équipe nationale Depuis six mois, son fils Frédéric est en effet coach manager de la sélection belge de beach soccer. Les Sables Rouges joueront demain à Knokke leur premier match international officiel.

Comment le Liégeois est-il arrivé à ce poste quelque peu original? `Un ami, Pascal Seret, m'a contacté. On jouait en minimes ensemble, raconte Frédéric Waseige. Il m'a fait découvrir le beach soccer et m'a demandé si je voulais entraîner l'équipe nationale belge. J'ai accepté. ´

Quelle que soit la discipline, être coach national, ce n'est pas de tout repos. Frédéric Waseige ne vous dira pas le contraire. `C'est un boulot génial mais je n'ai jamais autant travaillé que ces derniers mois!` Il faut dire que le fils de Robert ne rechigne pas à la tâche. Il n'hésite jamais à donner un coup de main pour l'organisation des tournois.

Hier, il était sur la plage de Knokke mais sans ballon! Il mettait la main à la patte pour les derniers préparatifs du tournoi de Knokke.

Il s'agit de la première compétition internationale sur sol belge. Quatre pays y participent: la France, emmenée par Eric Cantona, l'Italie, l'Allemagne et, bien évidemment, la Belgique. Frédéric Waseige comptera dans son effectif des noms prestigieux, dont entre autres Vande Walle, Grün, Tahamata, Degryse et Boffin.

`Au moment de choisir mes joueurs, j'ai fait le tour des gars qui n'étaient plus en activité. Puis l'aspect humain a fait le reste.´ Résultat : une bande de potes et une excellente ambiance.

Cela risque pourtant de ne pas suffire face à des équipes qui comptent dans leurs rangs plusieurs professionnels de beach soccer. "Le problème avec les joueurs issus du foot sur gazon, c'est qu'ils ont tendance à trop porter le ballon ´ explique Pascal Seret, promoteur du tournoi. Pas de quoi inquiéter le coach liégeois : `Notre but est de faire bonne figure. Nous donnerons le meilleur de nous-même. On ne craint personne!` Si le spectacle est important, le résultat l'est également pour les Sables Rouges. De bonnes prestations les rapprocheraient de leur objectif: entrer d'ici deux ans dans les 8 meilleures équipes d'Europe du Nord.

Dans tous les cas, défaite ou victoire, les Belges ne perdront jamais leur bonne humeur. Ni Frédéric Waseige son humilité.

VENDREDI:Entraînements: 15h Belgique, 16h Italie, 17h Allemagne, 18h France

SAMEDI:13h30 Lever de rideau; Demi-finales: 15h Allemagne-Italie, 16h30 France-Belgique

DIMANCHE:15h Petite finale; 16h30 Finale

© Les Sports 2002