1.400 maçons et profanes ont rencontré les auteurs et assisté aux conférences

MASONICA 2013BRUXELLES-VILLE Sur le modèle de ce qui se fait depuis plusieurs années en France, fut organisée hier, au temple de la rue de Laeken, la première journée consacrée au livre maçonnique, Masonica, à l’instigation de Jiri Pragman, journaliste et responsable notamment du blog maçonnique. À l’heure de tirer le bilan, ce dernier se montrait particulièrement satisfait.

“Tous les exposants et auteurs ont eu l’occasion de rencontrer un vaste public, évalué à 1.400 personnes, aussi bien des Francs-Maçons que des profanes. Les conférences et exposés organisés dans le temple moyen ont fait le plein. L’organisateur du salon de Rennes aussi bien que le président de l’Institut maçonnique de France se sont montrés impressionnés aussi bien par les lieux (NDLR : le temple de la rue de Laeken est le plus grand d’Europe continentale) que par l’affluence ou les rencontres toujours intéressantes avec les visiteurs.”

Pour les visiteurs, c’était aus- si l’occasion de rencontrer des maçons issus des six obédiances de la maçonnerie belge, les cinq adogmatiques et la régulière. “Leurs stands ont été pris d’assaut mais ce sont bien les livres maçonniques et les thèmes qu’ils soulèvent qui étaient au cœur de cette journée”, insiste Jiri Pragman. “C’est sûr que, par exemple, la conférence sur la vulgarisation de la maçonnerie avec notamment l’auteur de La Franc-maçonnerie pour les nuls. Celle sur les symboles maçonniques s’adressait à un public plus restreint. Il faudra voir maintenant avec les maisons d’édition quel bilan elles tirent d’une telle journée.”

Le public a profité de cette entrouverture des portes du temple pour découvrir le musée de la Franc-Maçonnerie. Il devait s’armer de patience, les files dans la rue de Laeken étaient importantes. Des maçons se réjouissaient du succès de la journée et de la qualité des débats.

Jean Bernard