Le gardien... désormais mythique de Charleroi vient de se lier avec un club de National

CHARLEROI On se doutait que Bertrand Laquait, qui était maître de son destin jusqu'au 31 juillet, quitterait le Sporting de Charleroi. Le gardien vichyssois du Mambourg avait clairement émis le souhait de rejoindre son pays. C'est chose faite : Bertrand Laquait a accepté les propositions du club Croix de Savoie mais là où l'on pourrait s'étonner, il évoluera désormais au niveau National, qui correspond à une D3 de chez nous !

Nous avons reçu les explications de l'intéressé : "Je voulais effectivement retourner en France, avec le rêve secret de sensibiliser un club de L1. Ce n'aura pas été le cas. Je crois que je n'intéressais pas l'élite de l'Hexagone et j'ai donc opté pour la seule opportunité qui m'est parvenue."

N'en déduisons pas le moindre choix par dépit : "Les Savoyards m'ont exposé un formidable projet qui témoigne de leurs ambitions. Ma décision n'est nullement forcée mais réfléchie, sportivement motivée. J'espère participer à l'ascension de mon nouveau club qui pourrait se hisser en L2 et pourquoi pas ? briguer la L1."

En outre , l'aspect familial aura quand même orienté le destin : "Il est clair qu'après le décès de mon papa, je tenais à me rapprocher de ma maman. Je vivrai désormais à deux bonnes heures de route de Vichy. Je relève également que notre petite Clara de cinq et demi et notre Axel de trois ans et demi vont entamer leur scolarité. Beaucoup d'éléments se regroupent pour que les choses aillent en ce sens."

Forcément, le remplacement de Bertrand Laquait (qui quittera son domicile de Spy, dont il est propriétaire, dès ce vendredi) est d'ores et déjà d'actualité brûlante.

Selon nos sources, l'Anderlechtois Michaël Cordier et le Malinois Jérémy De Vriendt (cédé par le Standard), qui ont fait leurs classes à Charleroi, sont pressentis.

Jean-François Prévost

Laquait quitte Charleroi.