Début de la Coupe

de Monde ce samedi

à Ostersund, en Suède

BERLIN Toujours aussi rapide en ski, de plus en plus consistant au tir, Ole Einar Björndalen sera l'hom- me à battre lors de la Coupe du Monde 2005-2006 qui débute ce samedi à Ostersund, en Suède.

Le Norvégien a beau affirmer que cette année, la Coupe du Monde n'est qu'un objectif secondaire, le biathlète le plus titré de l'histoire de la discipline devrait tenter d'affoler, dès cette première étape, des rivaux encore sous le choc d'une saison 2004-2005 où il a tout remporté.

Vainqueur du classement général de la Coupe du Monde avec 12 victoires sur 20 étapes qu'il a disputées, quadruple champion du mon- de, OEB, comme on le surnomme en Norvège, a dominé comme jamais le circuit mondial. Plus encore qu'en 2002 où, aux JO de Salt Lake City, il avait réalisé un improbable Grand Chelem en remportant les trois médailles d'or en individuel et le relais avec la Norvège.

Les Jeux Olympiques, à Turin (10-26 février 2006), sont au centre du viseur de Björndalen, 31 ans. Dans un entretien à un site Internet allemand, il s'assigne toutefois un objectif relativement modeste (pour lui), à savoir «deux médailles d'or, une en individuel, une avec le relais».

Est-ce une tentative de déstabiliser ses adversaires ou un simple aveu de faiblesse après un été où il reconnaît «s'être moins entraîné physiquement que durant l'été 2004» ?

Fait-il encore de l'intox lorsqu'il cite parmi ses principaux rivaux ses coéquipiers norvégiens et notamment Stian Eckhoff, les Russes et les Allemands mais oublie Raphaël Poirée? Or le Français est le seul biathlète à pouvoir rivaliser en terme de palmarès avec OEB: quadruple vainqueur de la Coupe du Monde (2000, 2001, 2002, 2004), il avait même dominé le biathlon en 2004 à la Björndalen, avec trois titres de champion du monde.

Depuis, le Français, marié avec la Norvégienne Liv-Grete, vainqueur de la Coupe du Monde 2004-05, a déçu lors de la saison 2005 où il a terminé 3e du classement général et n'a remporté qu' une médaille de bronze aux Mondiaux.

L'Allemagne toujours emmenée par Sven Fischer, double champion olympique de relais en 1994 et en 1998, dauphin de Björndalen en 2004-05, et Rico Gross, l'une des meilleures gâchettes du circuit mondial aura son mot à dire, même si Fischer et Gross, respectivement 34 et 35 ans, ont décidé de faire l'impasse sur l'étape d'Ostersund.

© Les Sports 2005