SERAING

C’est, en tout cas, l’avis de l’ASBL urbAgora

REQUALIFICATION C’est ce mardi que s’est clôturée l’enquête publique relative à la demande de permis introduite par le SPW (Service public de Wallonie) en vue d’aménager le futur boulevard urbain, entre les rues du Charbonnage et de Boncelles et passant derrière les Ateliers centraux.

Tout en rappelant son soutien à ce projet défini dans le cadre de la requalification de la vallée sérésienne (Master plan), urbAgora l’estime insatisfaisant tel qu’il a été présenté. Comme l’ont déjà fait les Écolos de Seraing, l’ASBL déplore l’absence de site propre sur l’ensemble du tracé, jugeant ce point “le plus pénalisant”.

Pour rappel, seule la portion passant rue Cockerill est prévue. “Il nous semble indispensable, a minima, de conserver, au centre du boulevard, une bande de gazon de 6 à 8 m de large (en prévoyant l’espace nécessaire à de futurs arrêts) qui permettra, demain, d’implanter un site propre de transport en commun sans avoir à remanier complètement l’aménagement urbain.”

UrbAgora émet aussi des réserves quant à l’implantation d’une berme centrale et de ronds-points. Pour favoriser la traversée des piétons, le passage des cyclistes et les tourne-à-gauche, elle suggère de prévoir “de fréquentes interruptions de la berme”.

Quant aux ronds-points, présentés comme une nécessité pour fluidifier le trafic, “ils devraient être réservés aux zones les moins urbaines, là où les modes doux sont peu présents”.

L’ASBL estime qu’il faut davantage opter pour des aménagements de nature à réduire la vitesse (carrefours à feux, zones 30…) et réclame des pistes cyclables tout le long du boulevard.

J. Def.