Les nombreux changements dans le noyau d’Ougrée lui font peur et il sait où il doit encore progresser : "Je dois être plus concret"