l'autre regardDE miguel tasso

L'année du rouge

L'année qui s'en va laisse en héritage quelques grands moments de sport, notamment lors des Jeux Olympiques de Pékin. C'est, ici, le Jamaïcain Usain Bolt qui, tel l'albatros, remporte le 100 mètres en survolant les débats; c'est, là, l'Américain Michaël Phelps qui, tel un dauphin, nage au-dessus de l'eau des bassins chinois, affolant à la fois les compteurs et les conteurs.

On pensait naïvement que les records dans des disciplines comme l'athlétisme ou la natation avaient atteint des plafonds. On en est loin. L'homme repousse sans cesse ses propres limites, porté par le vent de l'exploit et une préparation de plus en plus pointue. Neuf secondes 69 centièmes sur 100 mètres : c'est stupéfiant ! Même Lance Armstrong, départ arrêté, n'aurait pas fait mieux, à vélo, sur la distance. Voilà qui prouve qu'à l'heure des économies d'énergie, l'avenir appartient clairement aux piétons...

Mais ce millésime 2008, c'est aussi un grand cru pour le rouge. On ne parle pas ici des vendanges du Saint - Émilion ou du Saint-Julien. Mais, pêle-mêle, des Rouches du Standard, des Reds de Manchester United ou de la Roja d'Espagne, dominateurs respectivement dans le championnat de Belgique, en Ligue des Champions et dans le championnat d'Europe. On pourrait aussi - parce que c'est l'heure des fêtes - ajoutez les Diables à cette ode au rouge. Les plus optimistes les voient enfin sortis du tunnel, prêts à snober toutes les querelles communautaires pour faire sortir les citoyens de Flandre et de Wallonie avec le même drapeau ! À confirmer...

Oui, l'année a été riche, multiple, imprévisible. En femme libre, Justine s'en est allée, subitement, sans prévenir, chagrinant tous les amoureux de beau tennis. Le choix est personnel et donc respectable. Il laisse un petit goût de trop peu à la Belgique qui gagne. D'autant que Kim Gevaert et Tia Hellebaut ont, elles aussi, tiré leur révérence. Mais c'est le propre du sportif de savoir rebondir et de regarder toujours devant soi. 2008 est mort, vive 2009 !

Mig. T.