Mercredi, les Noctambus des Tec Hainaut relieront Charleroi et le Brabant

LA LOUVIÈRE Pour la 21e année, les Tec mettent sur pied l'opération Noctambus, pour le réveillon du Nouvel An. L'objectif est de relier les villages isolés ou de permettre aux noctambules de rejoindre les lieux où l'on s'amuse. Les Tec Hainaut, qui ne font pas les choses à moitié, ont mis sur le pied de guerre quelque 27 conducteurs : 6 en Hainaut occidental, 12 dans le Centre et 6 dans la région de Mons-Borinage.

Les Noctambus parcourront sur l'ensemble des trois zones près de 7.300 km. Ils se mettront en route dès 19 h, le 31 décembre, pour rentrer au dépôt, le 1er janvier peu après 7 h du matin. Ceux-ci seront mobilisés sur 15 circuits exceptionnels. Trois contrôleurs seront affectés à la coordination du service.

Dans le Hainaut occidental, six circuits seront mis en place en direction et au départ de Tournai : Mouscron-Tournai, Templeuve-Tournai, La Glanerie-Tournai, Kain-Tournai, Vaulx-Tournai et Frasnes-Tournai.

À Mons, seuls trois circuits ont été mis en place. "C'est une région où l'on fait moins de fête. Nous avons été avertis de réveillons au Pass à Frameries et à la Maison Follie, à Mons", explique Isabelle Despeghel, responsable communication aux Tec.

En région du Centre, six circuits sont mis en place (voir ci-contre). "Cette année, l'équipe de La Louvière a proposé de mettre en place des circuits de correspondances vers Charleroi et le Brabant wallon." Il sera ainsi possible de rejoindre Waterloo et Bruxelles au départ de Mons en deux heures et demie, environ.

F. Sch.

EN SAVOIR PLUS

www.infotec.be

Quinze circuits seront aménagés pour le réveillon, sur le territoire des Tec Hainaut : 6 dans le Centre, 6 en Hainaut occidental et 3 à Mons.