La Chambre du Conseil a levé hier le mandat d'arrêt de l'ex-président de l'ICDI

CHARLEROI "Eprouvé moralement et physiquement. Un peu amaigri, pas tout à fait en bonne santé" : voilà comment Me Roland Hougardy décrivait son client, Lucien Cariat, hier après-midi, à sa sortie de la prison de Jamioulx. Dans la matinée, l'ex-président de l'ICDI a comparu devant la Chambre du Conseil de Charleroi, présidée par la juge Chantal Allard.

Depuis le 18 mai dernier, Lucien Cariat est en effet détenu pour faux, usages de faux, détournements et abus de biens sociaux par un mandataire public dans le cadre de ses fonctions à l'Intercommunale de Collecte et de Destruction des Immondices. Son directeur financier, Christian Blondeel, comparaissait également pour les mêmes chefs d'inculpation.

Comme à chaque audience, Me Hougardy a plaidé l'innocence de son client. Il a également relevé que les conditions de maintien en détention préventive n'étaient pas réunies. Au Parquet, la substitut Catherine Badot ne s'est pas opposée à la libération de l'inculpé. Il n'existe en effet plus de danger de réitération puisque Lucien Cariat a démissionné de ses diverses fonctions, tant à la Ville qu'à l'ICDI. Idem en ce qui concerne la déperdition de preuves, puisque tous les documents importants ont été saisis lors des multiples perquisitions du SJA. Au terme de l'audience, la Chambre du Conseil a rendu son ordonnance, levant les mandats d'arrêts de Lucien Cariat et Christian Blondeel.

Vers 17h30, l'ex-échevin carolo de l'Environnement a quitté la prison de Jamioulx, après 47 jours de détention. Venu rechercher son client, Me Hougardy a stoppé son véhicule à l'intérieur de l'enceinte pour accorder une interview. "Il va maintenant se reposer auprès de sa famille et prendre des vacances", a déclaré l'avocat, alors que Lucien Cariat, dans la voiture, apportait une petite retouche à sa coiffure. "Il estime sa détention injustifiée et compte bien laver son honneur. Aucun détournement n'a pour l'instant été prouvé. Pas un franc de l'ICDI n'a atterri dans sa poche. On lui reproche une certaine gestion de l'intercommunale, alors qu'il y a quelques mois, on en faisait le meilleur gestionnaire de Charleroi".

Le véhicule de Me Hougardy a quitté la prison au ralenti, non sans que Lucien Cariat n'adresse un signe aux caméras. Un contraste avec la voiture de Blondeel qui a filé sur les chapeaux de roues. Il est aussi inculpé pour avoir détenu des images pédophiles sur son PC à l'ICDI.F.D.

Lucien Cariat n'a fait aucun commentaire à sa sortie de la prison de Jamioulx. Il est fatigué moralement et physiquement et va prendre quelques vacances.(Belga)