LIÈGE

L’ASBL Urbagora estime que le renouveau du quartier passe par un lien avec les bords de Meuse

URBANISME Aucun train arrivant à l’heure n’appelle des commentaires ou des critiques… Voici un constat qui peut justifier le travail réalisé par l’ASBL Urbagora, ce groupe de réflexion sur l’urbanisme et la mobilité en région liégeoise…

Cette fois, c’est sur l’avenir du quartier Cathédrale-Nord que l’association a émis certaines réserves, sur la méthode avec laquelle les autorités locales gèrent le dossier... Elle dérange. En effet, alors qu’on annonce une mise en sous-sols des parkings de la place Cockerill et du quai-sur-Meuse, et donc une réappropriation en surface pour les modes doux de mobilité, l’ASBL citoyenne tire la sonnette d’alarme.

Si le projet de la SPW visant à mettre les quais à double sens au niveau de la place du XX Août, semble être une bonne idée, Urbagora estime que ce projet est... “vraiment regrettable”. En cause : la perte du lien avec la Meuse, “alors que ce quai a une vocation portuaire”, précise François Schreuer, président de l’ASBL. Plutôt que de vider le quartier de sa substance, dont la présence de prostituées, il est ainsi proposé de placer une péniche pour concentrer les services du plus vieux métier du monde… Notamment.

Quid de ce projet de parkings ? “Nous ne sommes pas contre […] si elle s’inscrit dans une réduction globale du nombre de places de stationnement dans l’hyper-centre”. Et d’évoquer également une simple rue du côté du front bâti, pour dégager l’espace en bord de Meuse tout en pointant l’absence d’un urbaniste dans la réflexion globale… Pas tendre !

M. B.