NAMUR

Virginia Dionisi partagera son expérience dans le cadre d’un stage

SPORT Ce samedi 27 mars de 17 h à 19h30, Choong–Moo, le club de taekwondo de Namur, aura l’honneur de recevoir Virginia Dionisi, la championne du monde de Tul dans leur salle à Tabora. Deux écoles de taekwondo, Po-Eun, de Perwez, et Bushido, à Jambes, seront également présentes.

Le président du Club Choong-Moo, Emmanuel Fantacci, nous a donné des précisions concernant le Tul, domaine pour lequel Virginia Dionisi a remporté le championnat du Monde qui s’est déroulé en Argentine le 26 novembre 2009. “Le Tul est un combat imaginaire. La personne qui doit apprendre le schéma du combat doit avoir une certaine puissance mentale afin de les restituer sous une forme de perfection.” Virginia Dionisi, native d’Argentine, 35 ans, pratique cette discipline depuis l’âge de huit ans. “Je définirais cet art martial comme une façon de vivre qui englobe cinq principes de philosophie : la courtoisie, l’intégrité, la persévérance, la maîtrise de soi et l’esprit invincible. La finalité de cette discipline est le développement de l’équilibre entre le physique et le mental.”

Cette championne, de la catégorie Ve Dan, a pu arriver aussi loin dans la pratique par la privation et l’acharnement. Elle est à deux doigts de devenir Maître (VIIe Dan). Elle se doute que sa performance est un exemple pour les enfants mais, modeste, elle ne se considère par comme un modèle. “Pour moi, une personne de 70 ans qui pratique encore le taekwondo et bien sûr un Maître sont des modèles.”

En Belgique, il n’existe qu’un seul Maître et seulement quatre personnes sont arrivées à accéder à la catégorie 5e Dan, dont Virginia Dionisi. Elle explique le nombre si peu élevé par la complexité de la discipline. “C’est courant d’arriver à la ceinture noire (quatre années de pratique) mais ensuite le Taekwon-do ne s’arrête pas à l’activité physique, il faut s’investir aussi mentalement (cours, séminaire,...) et cela prend énormément de temps.”

Elle essaie de combiner son métier, juriste d’entreprise, avec sa passion. Durant le temps de midi, elle s’entraîne, ce qui lui permet de couper la journée en deux et d’être plus détendue durant la journée.

Aurélie Penasse.

Choong–Moo, le club de taekwondo de Namur, recevra Virginia Dionisi, la championne du monde de Tul.