Mogi Bayat et Pierre-Yves Hendrickx absents, on reste dans l'expectative concernant l'intérêt marseillais pour Bertrand Laquait qui a coupé son portable. Ce black-out laisse croire que les négociations sont aussi sérieuses qu'avancées entre José Anigo, le manager de l'OM, Mogi Bayat et Bertrand Laquait. Alors que Charleroi semble d'ores et déjà assuré de réaliser une fructueuse opération financière et que les conditions salariales agréent inévitablement le joueur, la balle est sans doute dans le camp de celui-ci. En effet, Laquait a toujours affirmé qu'il privilégierait un club de plus haut niveau mais également l'assurance d'y jouer. La pierre d'achoppement pourrait résider en grande partie dans la nature de son arrivée à Marseille sous la forme d'un intérim de Fabian Barthez, suspendu jusqu'au 15 octobre. Mais pour Bertrand Laquait, qui a vingt-huit ans et a l'occasion d'assurer financièrement son avenir, un appel du stade Vélodrome est difficilement refusable

© Les Sports 2005