L’accueil du public vendéen pour le Britannique n’a pas été chaleureux