Lokeren s'est fait doubler par Genk

GENK Gert Claessens et Vitesse Arnhem, d'un commun accord, avaient décidé de mettre fin au contrat qui les liait l'un à l'autre jusqu'en juin 2006. Désireux que l'opération se déroule, les dirigeants néerlandais avaient même convenu de laisser leur milieu de terrain partir sans demander la moindre contrepartie. Une parole qu'ils auront rapidement regrettée et mangée après avoir connu l'intérêt conjoint nourri par Lokeren et Genk.

«J'aurais été ravi de retrouver Franky Van der Elst dans le pays de Waes, indique le gaucher, mais dans le monde du football, tu n'as pas toujours toutes les cartes en main. Quand les Bataves ont eu vent de l'intérêt des Limbourgeois, ils m'ont demandé d'attendre. Ceux-ci ont alors décidé de m'échanger contre Théo Janssen, qu'ils leur avaient loué jusqu'à la fin de la saison.»

Les chemins des deux hommes se croiseront donc car Gert Claessens est rapidement parvenu à un accord avec le Racing auquel il a lié sa destinée jusqu'à ses 35 ans, soit en signant un contrat de trois ans et demi.

«Théoriquement, je devrais être aligné aux côtés de Bernd Thijs. Je devrai donner plus de profondeur au jeu du Racing mais il faudra d'abord que je m'acclimate à nouveau à la compétition belge (NdlR: après cinq saisons passées au FC Bruges, il a quitté la Belgique pour Oviedo de 1999 à 2001). Genk a encore les moyens de disputer la Ligue des Champions si bien que nous allons tout faire pour décrocher la deuxième place.»

Celui qui avait déjà milité à Genk entre 1992 et 1994 se retrouvera en terrain de connaissance dès son premier match le vendredi 16 janvier puisque son nouveau club accueillera le FC Bruges.

Les dirigeants de Lokeren auront, eux, souligné le déplacement des champions de Belgique 2001-2002 au Daknam le 6 mars prochain.

© Les Sports 2003