Fausto Coppi, décédé le 2 janvier 1960, est bien mort de malaria, a confirmé le tribunal de Tortona, près d'Alessandria. Cette décision met donc fin aux spéculations nées d'une révélation de Mino Caudullo, dirigeant du Comité olympique italien, qui affirmait que Coppi avait été empoisonné en Afrique.

© Les Sports 2002