LA LOUVIÈRE

C’est une initiative de l’Institut national d’études marxistes et de la Braise

CULTURE Il y a vingt ans tombait le mur. Et avec lui tombait le communisme dans les pays de l’Est. “À ce moment-là, on a rejeté en bloc tout l’héritage marxiste”, explique Marco Van Hees, journaliste, notamment, pour le journal Solidaire (PTB). “Vingt ans plus tard, les excès de la société capitaliste amènent une partie de la population à recherche une analyse critique. Or, Marx reste incontournable, comme instrument critique.”

C’est en quelque sorte ce regain d’intérêt pour les théories de Karl Marx qui a poussé l’association La Braise, à La Louvière, et l’Institut national d’études marxistes (Inem) à créer l’Institut marxiste du Centre (Imace). “L’idée était de créer un centre qui ait une portée plus régionale, dont la fonction première est de fournir des informations marxistes”, note M. Van Hees.

Ces informations, l’institut les distillera au travers d’un programme de formations. Pour l’année 2009-2010, trois séances ont été fixées. La 1ère aura lieu le jeudi 12 novembre à 19 h, avec pour thème Marx le retour ?, qui évoquera l’actualité et la pertinence du marxisme au XXIe siècle. Deuxième séance, le 14 janvier : Che Guevara, sous le t-shirt une pensée; la 3e, le 4 mars : Une analyse marxiste de la crise.

L’Imace s’adresse avant tout aux étudiants et aux syndicalistes. “Nous commençons modestement, le rythme augmentera par la suite”, ajoute celui qui animera les formations.

D’autres projets sont amenés à étoffer ce centre de formation : la création d’une bibliothèque centrée sur Marx, qui puisse offrir des ouvrages et des études, notamment sur la situation ouvrière dans le Centre, sur l’histoire sociale, sur les besoins en matière de logement, de santé. Un site internet doit être développé dans la foulée.

“Nous sommes preneurs de tous les livres – sur le sujet – dont les gens veulent se débarrasser. Beaucoup de gens se réfèrent même partiellement au marxisme et les ouvrages de vulgarisation sur l’économie s’y réfèrent, y compris pour le critiquer. Des idées comme la chasse aux chômeurs, Marx les avait évoquées au XIXe siècle.”

F. Sch.

EN SAVOIR PLUS

Internet : www.labraiseculture.be.