L'échevine woluwéenne entend conserver ses mandats jusqu'à leur terme

WOLUWE-SAINT-LAMBERT La saga de la succession de Georges Désir, bourgmestre de Woluwe-saint-Lambert, continue! Episode précédent: la députée-échevine FDF Danielle Caron annonçait ce week-end sa décision «irrévocable de former une liste ouverte à tous les démocrates» en vue des élections communales de 2006 (DH d'hier). Une liste rivale de celle annoncée par le président du parti, Olivier Maingain, voici quelques semaines. Episode d'aujourd'hui: Danielle Caron est écartée de son propre parti: «En se mettant sur une autre liste que celle du FDF, Mme Caron est considérée comme ayant démissionné du parti. N'ayant obtenu ses mandats qu'en raison du soutien des électeurs FDF/MR, elle est invitée à faire preuve d'honnêteté en remettant à la disposition du FDF l'ensemble de ses mandats.» Dixit un communiqué émanant d'une réunion du bureau du parti qui s'est tenue hier.

Une invitation fermement déclinée par l'intéressée. «C'est faux, j'ai l'intention de conserver mes fonctions d'échevin et de parlementaire jusqu'à leurs termes. Je tiens ces fonctions de l'électeur et non du président du FDF. Que celui-ci ne s'arroge pas en plus le pouvoir de retirer ce que la population a choisi. Ce nouvel épisode fait la preuve de son mépris pour la démocratie, ce qui n'est pas nouveau pour moi!»

Le torchon brûle donc entre Olivier Maingain et Danielle Caron. Cette dernière n'hésitait pas ce week-end à parler d'intimidation, de harcèlement et de chantage dans le chef du président du FDF et de la secrétaire générale, Caroline Persoons. L'échevine faisait référence aux rumeurs de ces dernières semaines relatives à une mauvaise gestion de son échevinat et de son éventuel départ vers le CDH. «Le dossier est d'ailleurs dans les mains de mon avocat», assure Danielle Caron qui n'hésitera pas, le moment venu, «à saisir les juridictions compétentes pour obtenir réparation du dommage causé à son honneur».

Quoi qu'il arrive, le FDF ne sortira pas grandi de cette aventure. Danielle Caron, se sentant assez soutenue pour se passer de son parti traditionnel, pourrait semer le trouble dans le bastion FDF qu'est Woluwe-Saint-Lambert Et pourquoi pas, ouvrir la porte à une majorité alternative à celle (FDF-MR) qu'emmènera Georges Désir jusqu'en 2006.

© La Dernière Heure 2004