L’asbl ne recevra plus le subside communal de 10.000 euros en 2013

FINANCES ORP-JAUCHE Voilà une économie qui va faire du bruit ! Le collège communal vient de l’annoncer : l’asbl Centre culturel d’Orp-Jauche ne recevra pas d’aide en 2013. Autrement dit, le subside de 10.000 € versé en 2012 ne sera pas réitéré.

“L’idée est de réorganiser la culture dans l’entité pour faire des économies d’échelles, justifie le bourgmestre Hugues Ghenne (UP). Davantage de missions seront ainsi confiées à l’Office du Tourisme, qui avait du reste déjà des compétences culturelles. Par ailleurs, il y a déjà assez d’organismes actifs dans ce secteur avec le Centre culturel de Jodoigne (Une convention avec lui ? C’est à discuter), celui du Brabant wallon, Culturalité…”

Non-reconnu par la Communauté française (logique : il a été créé en septembre 2011) et fonctionnant grâce au bénévolat de plusieurs personnes motivées, le CCOJ se voit donc privé de sa principale recette. De quoi mettre son existence en péril ? Pierre Sondag, le président, reste positif : “Ce serait dommage de tout laisser tomber. À mon avis, nous n’allons pas arrêter là. Mais je ne suis pas seul. Nous allons d’abord nous consulter… Reste que je m’attendais à une baisse de la dotation… mais pas à ce point-là.”

Serge Morciaux, le trésorier, entrevoit l’avenir avec moins d’espoir. “D’une part parce que sans subside, on ne peut rien faire, explique-t-il en précisant que cela n’engage que lui. Ensuite parce qu’un Centre culturel doit être attaché à une commune, avoir un sens pour elle. Or, ce n’est plus le cas.”

Politiquement parlant, difficile de ne pas se souvenir que le Centre culturel était un projet poussé par Pierre Sondag du temps où il était échevin Ecolo (entre 2006 et 2012). Depuis, les Verts ont quitté la majorité de leur plein gré.

“S’ils étaient restés, peut-être aurions-nous pris une autre décision”, note le mayeur.

Et le président de répliquer que “c’est un discours un peu facile. Même si nous étions encore au pouvoir, l’UP nous aurait fait avaler de nombreuses couleuvres”.

G. H.

L’enthousiasme des débuts du Centre culturel d’Orp-Jauche va en prendre un coup : la commune ne lui versera rien en 2013.Herens