SART-MOULIN Pour concevoir le château du capitaine Haddock, Hergé s’est largement inspiré du château français de Cheverny, situé le long de la Loire, en lui retirant les deux ailes extérieures.

Par contre, le nom de Moulinsart, lui, est bien originaire du Brabant wallon et provient du hameau de Sart-Moulin, à Braine-l’Alleud, dont la gare est reproduite ci-contre. C’est là qu’il rencontre José De Launoit, dessinateur au journal Le Vingtième Siècle. “Avant que José De Launoit ne soit marié, Georges faisait le déplacement au domicile de ses parents à Sart-Moulin, près de Braine-l’Alleud”, confie Philippe Goddin, hergéologue interviewé par Dominique Maricq. “Si chacun s’accorde à reconnaître que, de Sart-Moulin à Moulinsart, il n’y a qu’un pas, on sait aujourd’hui comment Hergé l’a franchi.”

Un choix judicieux : le château de Moulinsart, bien qu’imaginaire, est connu partout dans le monde.Y. N.