La lutte pour le maintien s’annonce acharnée