20 ans de dégradations du Midi. Jusqu'au 15 mars

SAINT-GILLES "Même pas mort." Ce slogan résume d'un trait sec les deux dernières décennies du bas de Saint-Gilles, celles-là que conte le comité de quartier, en ses Détours au Midi.

Étrennée avant-hier soir, l'expo gratuite fait le constat de 20 ans de "revitalisation urbaine". Où, cyniquement et méthodiquement, elle aligne des panneaux bilingues s'épanchant, là sur la fameuse SA Bruxelles-Midi, ici sur ce promoteur immobilier dénommé SNCB, ailleurs sur le "plan secret" de Charles Picqué. Tout en mettant en exergue des citations d'antan, souvent édifiantes.

Ce "plus grand ratage du premier gouvernement de la Région" (dixit l'Écolo Yaron Pesztat, en mars 2002) est d'autant mieux mis en perspective qu'outre des mots sur la "stratégie de pourrissement", la salle entoure le visiteur d'une quadruple ligne du temps.

Politique (échéances électorales, nominations, mandats, etc.), Planification (PPAS, Pras, PRD, contrats de quartier...), Foncier (rachats, expropriations, etc.) et Constructions et démolitions (terrains vagues, chantiers) accompagnent utilement le propos, reproduit en un DVD intitulé Dans 10 jours ou dans 10 ans et offert à 15 €. Pour tout savoir sur la cité perdue.

Guy Bernard

En savoir plus

Pianofabriek, 35, rue du Fort

Site web : www.quartier-midi.be

La scène du WC ou l'un des extraits les plus saisissants du film Dans 10 jours ou dans 10 ans...