provinciale 2B

Bracquegnies - Quévy 0-2

Bracquegnies : Debrabanter, Baio, Rochetti, Mele, Bruins, Bennarelo (46e Orzel), Mastrodonato, Deneufbourg, Spataro, Antinoro (78e Marotta), Hautier (61e Solco).

Quévy : Delcroix, Cabaraux, Gobert, Boccuzzi, Tricot (85e Di Natale), Doyen (82e Ruelle), Antonini (88e Brasseur), Pasqualino, Crombin, Wauquiez, Nardella.

Les buts : 23e Tricot (0-1), 35e Wauquiez (0-2).

football

BRACQUEGNIES Le football, aussi imprévisible soit-il, offre parfois des histoires qui sont écrites à l'avance. Celle de Quévy s'inscrit assurément dans ce registre. Proclamés champions avant l'heure, les Sucriers de Jean Dendal ont eu le mérite d'assumer leur statut avec brio. Hier, ils se sont assurés une présence inédite en P1 l'an prochain.

Le mérite en revient aux joueurs, au staff et, surtout, à Hubert Ewbank, ce jeune président qui a, en trois ans, amené un modeste club au sein de l'élite provinciale. "Ce premier titre me fait quelque chose", reconnaît-il. "Parce que c'est mon premier et parce qu'il y avait beaucoup de jalousie à notre égard dans la mesure où on s'était donné les moyens de nos ambitions. Le trio Pasqualino-Wauquiez-Wuillot a été au centre des regards tout au long de la saison."

Si Quévy n'a jamais connu de club en P1, la saison pourrait être plus historique encore, puisque la formation B évoluant en P4 a gagné hier son sommet, se rapprochant ainsi de la P3. Pour en revenir à la future P1, elle sera ambitieuse. Lhoir (Ath) et Garnier (Symphorinois) seront rejoints par Moucheron (Pâturages), Legru (Cuesmes) et aussi Dehon (Tertre-Hautrage) en attendant d'autres.

Kevin Centorame