Le sabre reste une arme flamande, le fleuret, francophone et l’épée, bilingue

ESCRIME CHARLEROI Les championnats de Belgique cadets/juniors qui se sont déroulés à Charleroi ce week-end ont confirmé que le sabre reste l’apanage de deux cercles flamands : les Confréries Saint-Michel de Gand et de Klauwaerts de Saint-Nicolas, les deux titres juniors revenant à la première, avec Servaas Breyne et Hanne Cooreman. Pieter De Vos, en cadets, ramenant le titre dans le pays de Waes. Le premier sabreur francophone fut Philippe Jacques, de Braine-l’Alleud, 3e chez les cadets et 6e en juniors.

Le fleuret, lui, reste une arme francophone puisque la juniore Alexandra Brasseur, d’Embourg, a décroché son 8e titre national, face à Violette Lebrun (CEE Charleroi, championne cadette) alors que le Carolo Hans Joachim Lecocq venait à bout de Miguel Navas, des 3 Armes, déjà surpris la veille en finale cadets par Clément Parmentier, d’Embourg.

Enfin, l’arme bilingue reste l’épée, en tout cas en cadets, avec un excellent Georges Fromont, du CEE Bessemans de Dinant, victorieux du Gantois Robin Ponnet. Dans la même catégorie d’âge, chez les filles, on eut aussi droit à une finale bilingue avec Amber Van Landeghem, de Termonde, victorieuse de Kiran Sinimale, du CE Gaumais.

Chez les juniors , la CSM de Gand assied toujours sa domination sur l’arme, avec Olivier Burez champion devant Michaël Bracke.

À noter la 3e marche occupée par Gautier Lamoline, du CE Braine-l’Alleud et par Gaspard Regibeau, du CE Le Pommeau d’Or de Ferrières. Chez les juniores aussi, la 3e place est francophone (Sinimale et Camille Garot, du CEEB), la finale ayant été remportée par la Gantoise Sarah Arens face à Van Landeghem.

Jean Bernard