Le festival Wacken Open Air, qui se tenait le week-end passé dans le nord de l'Allemagne, semble drainer un public de tout âge. 

La police allemande y a en effet mis la main sur deux personnes âgées qui s'étaient échappées vendredi de la maison de retraite où elles résidaient, rapporte lundi la radio locale Norddeutscher Rundfunk. L'âge des deux fuyards n'a pas été précisé. La police a découvert les deux hommes samedi vers 3h00 du matin en-dehors du site. Le duo avait pris la poudre d'escampette et rejoint le festival, dans la province de Schleswig-Holstein, depuis son home situé dans l'arrondissement voisin de Dithmarse.

"Il semble que le festival leur a plu", s'est amusée la porte-parole de la police Merle Neufeld sur la radio NDR1 Welle Nord. "Ils étaient toutefois désorientés et apathiques."

Les deux seniors étaient portés disparus au sein de leur maison de repos. "Le home a organisé leur retour immédiat après avoir été alerté par la police." Un voyage qui n'a apparemment pas été du goût des deux compères. Par précaution, la police a accompagné le taxi qui les transportait jusqu'à bon port.

La 29e édition du Wacken Open Air affichait complet. Les solides riffs de guitare ont ainsi attiré quelque 75.000 amateurs métaleux entre le 2 et le 4 août, avec des noms comme Judas Priest, Hatebreed, In Flames, Ghost ou Dimmu Borgir.