La troupe El Pavé Picard Binchou joue ce week-end la pièce Le Libertin, d’Eric-Emmanuel Schmitt

THÉÂTRE BINCHE Après le marathon de Si dj’avoûs seû… (adaptation de La cuite de Pierre Chesnot), joué 8 fois en novembre-décembre (dont une représentation à Carnières et Soignies), El Pavé Picard Binchou remet le couvert. Et en français !

Au menu, ce week-end : Le Libertin, écrit par Eric-Emmanuel Schmitt, qui dresse, au travers d’une journée de sa vie, le portrait de Diderot, célèbre écrivain et philosophe français du 18e siècle.

Une pièce pas vraiment destinée aux enfants : Diderot était notamment connu pour ses moeurs légères… pour ne pas dire dissolues, comme chez bon nombre de ses contemporains. Une légèreté, appelée libertinage, qui d’ailleurs à l’époque recouvrait un sens bien plus large qu’une grande liberté sexuelle. Elle incluait des choses aussi innommables que la liberté de pensée, le non-respect de doctrines (religieuses et autres), pourtant si fondamentales dans nos démocraties actuelles.

La pièce d’Eric-Emmanuel Schmitt a connu un grand succès public lors de sa parution en 1997. Deux ans plus tard, il a été librement adapté au cinéma par Gabriel Aghion, avec Vincent Perez dans le rôle-phare du philosophe, perdu entre son travail (la rédaction de l’Encyclopédie, interdite par l’Eglise) et son amour pour les femmes. Eric-Emmanuel Schmitt avait coscénarisé le film.

Regroupant au total une septantaine de bénévoles (acteurs, spécialistes des décors, accessoires…), le Pavé Picard Binchou met 6 comédiens en scène : Cathy Copoix, Patrice Dametto, Bernard Moinet, Marine Naveau, Ornella Schillaci et Emilia Teunen, dans une mise en scène de Hugues Halard.

Le spectacle se déroulera au théâtre de Binche vendredi 20 et samedi 21 avril (20 h) et le dimanche 22 avril (16 h). Infos : 0471/31.98.91. PAF : 10 €.

C.Lo.

Apres Binche au Théâtre Communal, Le Libertin sera joué à Doullens et Albert, dans la Somme. avpress