Distrigaz: scission

en deux activités

L'assemblée générale extraordinaire des actionnaires de Distrigaz SA a approuvé, vendredi, la proposition de scission partielle de la société en deux entités, l'une pour le transport, l'autre pour les activités commerciales. Cette séparation juridique s'inscrit dans le cadre de la libéralisation du marché gazier. Quand cette scission sera effective, l'actuelle Distrigaz SA deviendra Fluxys. Cette société aura pour activité principale l'exploitation, l'entretien, le développement et la commercialisation de l'infrastructure de transport gazière en Belgique. Quant à la nouvelle société commerciale, elle s'attachera notamment à l'achat et la vente de gaz naturel en Belgique et en Europe. Cette dernière reprendra le nom de Distrigaz, ajoute la société.

Les syndicats montrent

les dents chez Agfa

Les syndicats chez Agfa ont menacé de paralyser l'ensemble des sites du groupe s'il apparaît que ce dernier délocalise sa production vers des pays à bas coût de production au détriment d'un ou plusieurs sites européens. Voilà ce que le front commun syndical européen a décidé à l'issue de conseils d'entrepises européens qui se sont tenus cette semaine. Les syndicats du groupe Agfda-Gevaert, dont le siège se trouve à Mortsel, s'inquiètent en effet de ce que le groupe pourrait décider de licencier une partie de ses salariés européens pour aller s'implanter dans des pays, en dehors de l'Europe, où le coût de la main d'oeuvre est nettement plus bas. Ces craintes sont apparues avec l'annonce faite par la direction de démarrer en Chine un site de production de plaques d'impression.

Solvay négocie

Le groupe industriel italien Montedison, contrôlé par Italenergia (Fiat/EDF), a annoncé mercredi être en contact avec le groupe belge Solvay pour la cession de sa branche chimie, soit les sociétés Agorà et Ausimont. Montedison a entamé des contacts directs avec Solvay finalisés à la vente de Agorà, société qui contrôle 100% de Ausimont, a précisé le groupe italien dans un communiqué. Montedison avait annoncé voici un mois, lors de la présentation de son plan industriel, son intention de se concentrer sur l'énergie et de se désengager de tous les autres secteurs.

Enron: Tractebel a anticipé

La société belge Tractebel (pôle énergie du groupe français Suez) et sa filiale Electrabel ont anticipé les difficultés de l'américain Enron, numéro un mondial du courtage en énergie menacé de faillite, en adaptant ou en réduisant ses positions avec ce dernier, a déclaré un porte-parole de Tractebel. Tractebel et Electrabel, actifs dans le trading d'électricité et de gaz naturel aux Etats-Unis et en Europe, réalisaient des transactions avec Enron, mais, dans les deux cas, nous n'avons pas attendu que la situation se détériore pour anticiper, a-t-il ajouté.

OPA d'Interbrew

Interbrew a lancé cette semaine une offre publique d'achat sur les 340.030 actions ordinaires nominatives avec droit de vote de la brasserie slovène Pivovarna Union, a indiqué le groupe dans un communiqué. Le brasseur belge possédait déjà 24,62% des actions de cette brasserie le jour de la publication de l'offre. L'offre est valable du 28 novembre au 27 décembre 2001 inclus.