Être visible sur le chemin de l’école réduirait de 50 % les chances d’accident des enfants qui utilisent leur vélo ou leurs pieds pour s’y rendre.