Les Jettois de Jean-François Vandenheede s’en vont défier le leader

FOOT EN SALLE BRUXELLES La victoire de la semaine dernière face à la Gijonesa Anderlecht a fait du bien au moral des joueurs de Futsal Jette (Ligue 2A). Il faut dire qu’avec la perspective de se rendre ce vendredi à Argo Sint-Gillis, le leader invaincu, il était plus qu’impératif de prendre des points car les Jettois nagent en eaux troubles dans cette division où seuls les quatre premiers paraissent au-dessus de tous les autres.

“On pourrait se dire que le score (NdlR : 9-4) n’est pas forcé”, se souvient Jean-François Vandenheede, le président-coach, “mais il faut admettre aussi que notre gardien a fait les arrêts qu’il fallait aux moments adéquats, sans quoi on aurait pu vivre peut-être une autre rencontre.”

Dixièmes du classement, les Jettois sont donc clairement concernés par le maintien, mais Jean-François Vandenheede se veut résolument optimiste en évoquant le futur.

“En janvier, je récupérerai Mohamed Teziti. Depuis la semaine dernière, je dispose aussi en Nourredine El Majaoui d’un adjoint sur qui je peux me reposer, alors que j’ai été longtemps seul après le départ de notre coach en septembre. Grâce à une nouvelle formation mise à disposition par la Fédération, nous avons adopté une autre philosophie de jeu. Nous nous apercevons que l’important n’est pas le résultat mais aussi la progression des joueurs, ce qui leur donne plus de confiance en eux. Sincèrement, je n’ai pas une équipe pour descendre.”

En fait, Futsal Jette construit les bases d’un futur heureux…

Eric de Boer