Mini Maca veut continuer à sourire; le Barça tentera de le retrouver avec ses renforts

foot en salle

BRUXELLES Une défaite sur les cinq derniers matches : le Futsal Jette a incontestablement retrouvé le chemin de la victoire et la dynamique positive. Certes, il y a un succès et un partage en Coupe de Belgique, mais il n’y a pas de doute : Futsal Jette doit inspirer à nouveau la crainte, mais pour qu’il en soit définitivement ainsi, il faudrait que cela se traduise au classement. Ce que la douzième place sur treize n’indique pas (encore ?).

Avant de rencontrer le Mini Maca, en seizièmes de finale de la Coupe de Belgique, le 7 janvier prochain, les Jettois du président Jean-François Vandenheede s’apprêtent à se déplacer à Gijonesa Anderlecht, le coleader de cette division 2A à la Ligue. Peut-on dès lors s’attendre à une surprise ?

Au sein de l’élite, le Mini Maca Wavre a incontestablement retrouvé le sourire, même si la dernière apparition des Wavriens en championnat s’est soldée par un revers à Puurs après quatre résultats positifs. Il n’en a pas fallu plus pour voir le Mini Maca remonter quelque peu au classement et abandonner sa place de lanterne rouge pour occuper, actuellement, celle de barragiste. Dès lors, le déplacement à Brainbox Landen est une belle perspective pour une nouvelle impulsion.

Une nouvelle impulsion, c’est aussi ce qu’espère le Barça Ottignies grâce à l’arrivée de trois renforts : les frères Dahbi, Samir et Mohamed Reda, et Elias Allachi. À voir contre Boussu...Eric de Boer