Cyclisme

Laurent Fontaine se donne un an pour être pro

HOUFFALIZE Plusieurs Luxembourgeois ont eu l'occasion de se mettre en évidence cette saison dans les catégories élites et espoirs. Les frères Laurent et Benjamin Mars, Boris Dron, Laurent Fontaine et Gaëtan Bille n'ont pas trusté les victoires mais leurs évolutions respectives laissent à penser que l'on devrait les retrouver sur les podiums en 2008.

Pour Gaëtan Bille, cette année 2007 a été celle de la découverte en espoirs. Au sein de son team du VC Ardennes, le coureur de Fouches a pu se faire les dents sur des courses de renommée.

"Pour une première expérience à ce niveau, j'ai pu compter sur un beau programme avec plusieurs courses à l'étranger. Difficile de dire si je suis plutôt fait pour les courses d'un jour ou pour celles à étape. Je dirai qu'à mon âge (NdlR : 19ans), je dois encore essayer d'être le plus complet possible."

En regardant dans le rétroviseur, deux courses ressortent du lot : "Tout d'abord le Tryptique des Barrages. Une course classée 2.2 où je termine 29e au général. Il y a aussi le Tour du Pays Basque où je rentre dans le Top 20 en ne loupant qu'une seule étape. La saison prochaine, je devrais participer à toutes ces courses mais avec encore un peu plus d'ambition."

Gaëtan Bille continuera son apprentissage au VCA. Laurent Fontaine ne sait toujours ce qu'il va faire. Rester dans la Pôle Continentale Bodysol où rejoindre le VCA : "Il y a des chances que je reste dans la Continentale. Je vais passer dans la catégorie des élites et je vais me donner un an pour percer à ce niveau. Après, on verra."

Souvent cantonné au rôle d'équipier de luxe, l'Houffalois espère recevoir sa chance l'année prochaine.

"Delfosse et Ista ont signé dans des teams pros, j'espère que cela me permettra d'avoir plus de liberté. Je retiens que j'ai pu me mettre en évidence au Tour de Belgique. Notamment dans l'étape reine qui arrivait à Aywaille où je finis 35e devant des coureurs comme Boonen, Seymens et Steegmans."

V. Gof.

Gaëtan Bille a découvert les espoirs en 2007 au sein du VC Ardennes. L'année prochaine, ses ambitions seront revues à la hausse. (GOFFINET)