Gare à l’invasion de coccinelles

Publié le - Mis à jour le

La coccinelle asiatique n’a pas attendu d’être interdite à la vente chez nous pour envahir, chaque automne, nos habitations. Attention, elles arrivent !

ENVIRONNEMENT BELGIQUE Des jours qui raccourcissent, la température qui baisse, autant de signes qui ne trompent pas. Les premières coccinelles asiatiques s’approchent des habitations, en repérage. “Leur préférence : les maisons sans arbres et les murs blancs”, pointe le Pr François Verheggen, de la faculté Gembloux Agro-Bio Tech de l’Université de Liège.

Cela a commencé il y a deux-trois semaines. Désormais, nous sommes entrés dans la “période d’appel” : “les pionnières envoient des signaux odorants à leurs congénères”, explique le professeur. “La coccinelle asiatique a la particularité de ne pas pouvoir passer l’hiver à l’extérieur, elle n’y survit pas”, décrit le Pr Verheggen. D’où son intrusion massive dans nos maisons où elle vient hiberner.

C’est qu’elle n’est pas faite pour nos régions, où on l’a imposée, “comme cela se fait souvent avec des insectes que l’on croit positifs pour notre environnement”, rappelle le Pr Verheggen.

Seulement, cette fois, “on n’a pas bien évalué les impacts négatifs de cet insecte”, continue le professeur, même si les coccinelles asiatiques se révèlent aussi bonnes prédatrices de pucerons qu’espéré.

Parmi leurs nuisances, leur amour de nos habitats donc, où elles s’agglutinent. Elles font aussi peu à peu disparaître d’autres sortes de coccinelles, dont celles à deux points, qu’à l’état de larves elle mange.

Enfin, parfois, rarement, elles s’attaquent aux fruits aussi, au raisin notamment, allant jusqu’à gâter le vin. En moins de dix ans, à partir de la Flandre, elles se sont répandues dans tout le pays, jusque dans les Ardennes.

Aujourd’hui, on la retrouve dans toute l’Europe. Si on ne peut la chasser du continent, on peut le faire de chez soi. Pour cela, la meilleure technique reste… “l’aspirateur”, s’exclame le Pr Verheggen. Qui souligne d’abord qu’il ne faut “surtout pas utiliser d’insecticides”, “dangereux pour la santé”. L’aspirateur donc avec, de préférence, une chaussette ou un bas nylon à l’intérieur du tube.

Ainsi, une fois aspirées, on pourra mettre les coccinelles au congélateur pour les tuer (“une heure suffit”), avant de les jeter. Si on ne procède pas ainsi, pas bêtes, elles s’échapperont et reviendront s’installer chez vous, inévitablement.

Thomas Leroy

Pour se débarrasser des coccinelles dans les habitations, le meilleur moyen reste l’aspirateur. dr

Publicité clickBoxBanner