" Je suis droit dans mes bottes. Je n'ai strictement rien à me reprocher !"

SAINT-JOSSE Dans nos éditions d'hier, le chef de file de libéraux bruxellois Jacques Simonet demandait à l'unique échevin MR de la majorité tenoodoise, Geoffroy Clerckx, en charge de la gestion des Propriétés communales, de fournir la preuve qu'il s'est opposé aux attributions de logements discutables de logements à un fonctionnaire communal et à la mère d'une échevine.

"Il a dit s'y être farouchement opposé en collège, a déclaré hier Jacques Simonet. Cela doit être consigné dans un PV, comme cela doit se faire dans chaque commune. À moins que Saint-Josse soit une commune bananière, Geoffroy Clerckx doit pouvoir se fournir une preuve auprès du secrétaire communal. S'il ne le fait pas, il devra démissionner."

Geoffroy Clerckx a bien rencontré le secrétaire communal mais ne désire rien dire à ce sujet. Il a préféré envoyer un communiqué dans lequel il dit : "Je n'ai aucune raison de démissionner. Je suis droit dans mes bottes. Je n'ai strictement rien à me reprocher. [...] Qui pourrait croire que, seul échevin dans un collège socialiste, j'aurais pu empêcher toute attribution de logement avec laquelle je suis en désaccord."

Pourtant avant-hier, le bourgmestre Jean Demannez ne se rappelait pas que l'échevin MR ait marqué son opposition dans les attributions de logements. "Le logement est l'une de ses compétences. Il est donc au courant de tout ce qui touche cette matière", a encore ajouté le bourgmestre.

Pour Jacques Simonet, dire qu'on est droit dans ses bottes ne suffit pas. "J'attends de lui qu'il me fournisse la preuve que je lui ai demandée sinon il devra démissionner. Il faut respecter les lois, si on ne le fait pas, alors il faut prendre ses responsabilités. Mais je n'arrive pas à comprendre pourquoi il ne fait rien pour corroborer ses dires ? À moins qu'il n'ait pas dit les propos qu'il clame..."

Le chef de file libéral a tenté de contacter hier soir l'échevin tenoodois mais en vain. "Au MR, il n'y a pas d'estompement de la norme comme au PS, si Geoffroy Clerckx n'a pas compris le message que je lui ai adressé, il aura des difficultés à être sur la liste, a encore déclaré Jacques Simonet. Et s'il n'arrive pas à me fournir ce vendredi d'explications quant à sa position dans cette histoire d'attributions de logements et qu'il ne démissionne pas, il sera exclu du MR. Mais nous n'en sommes pas encore là."