La chambre des mises en accusation de Liège estimait que sa détention ne se justifiait plus

LIÈGE La chambre des mises en accusation de Liège a libéré sous condition Gilbert Bodart dans le dossier de l'attaque des Grottes de Han. L'ancien Diable Rouge avait été rapidement soupçonné d'être impliqué dans l'attaque qui avait été perpétrée dans ce lieu touristique.

L'ex-gardien du Standard est toujours inculpé dans ce dossier, mais également dans une affaire de fausse monnaie.

Suite à la découverte, par les enquêteurs, d'une imprimerie de faux billets, neuf personnes avaient été inculpées d'association de malfaiteurs et de faux- monnayage. Gilbert Bodart aurait décidé de participer à ce trafic car il était endetté.

Après plusieurs demandes infructueuses, la défense de Gilbert Bodart a donc obtenu la libération dans ces deux dossiers.

L'inculpé sera donc libéré mais sous condition.

Néanmoins, faute d'avoir pu fêter la Noël auprès des siens, Bodart aura la consolation de pouvoir passer les fêtes de nouvel an à l'air libre après plusieurs mois d'incarcération.

Sarah Rasujew

Libéré sous condition.