Mercedes et Ferrari ont dominé la journée de vendredi tandis que McLaren est à nouveau à la peine