Date de naissance: 6 décembre 1922.

Lieu de naissance: Anvers.

Filiation: fils d'Yvan Thys, un Beerschotman international à 20 reprises entre 1921 et 26.

Première affiliation: Beer- schot en 1933.

Débuts: commence en équipe première le 29-04-40 à Tilleur FC - Beerschot AC. Lors de cette saison tronquée pour cause de guerre, Guy Thys ne jouera que les deux derniers matches mais au cours du second, deux semaines plus tard, il prend à son compte 5 des 8 buts des siens à l'Olympic (2-8) et devient le successeur tout désigné de Raymond Braine.

CARRIÈRE JOUEUR

39-42 Beerschot AC (vice-champion D 1 en 42)

42-43 Daring CB (D 2)

43-50 Beerschot AC (D 1)

50-54 Standard Liège (D 1)*

*Le 6 juin 54, le Standard remportait la Coupe de Belgique mais Thys ne disputait pas la finale.

CARRIÈRE JOUEUR-ENTRAÎNEUR

54-56 Cercle Bruges (D 3) champion en 56, promu en D 2

56-58 Cercle Bruges (D 2)

58-59 SC Lokeren (D 3)

CARRIÈRE ENTRAÎNEUR

59-60 Wezel Sport (D 4) champion, promu en D 3

60-62 Wezel Sport (D 3)

62-66 FC Herentals (D 2)

66-67 SK Beveren (D 2) champion, promu en D 1

67-69 SK Beveren (D 1)

69-73 Union St-Gilloise (D 1) relégué en D 2 en 73

73-74 Antwerp FC (D 1) 2 fois vice-champion et 1 fois finaliste Coupe

Mai 76 à juin 89: équipe nationale. Il succède à Raymond Goethals. Premier match, le 22-05-76 contre les Pays-Bas au Heysel (1-2). Bilan: 101 matches, 45 victoires, 32 défaites, 24 nuls, 139 buts à 110.

Thys cède le relais à Walter Meeuws après avoir qualifié les Diables à 4 phases finales de rang: Europeo 80 (finaliste), Mundial 82, Euro 84 et un Mundial 86 couronné par une 4e place.

Rappelé à la tête de l'équipe nationale en mai 90, il dirige à nouveau les Diables à 13 reprises. Son second bilan: 13 matches, 4 succès, 5 revers et 4 partages, 17-14. Dernier match: le 1er mai 91 contre l'Allemagne à Hanovre (déf. 1-0). C'est Paul Van Himst qui prend sa succession.

Bilan total: 114 matches (record national), 49 v., 37 d., 28 n., 156- 124.

© Les Sports 2003