Herstal

Un agent sanctionnateur a prêté serment jeudi soir, il doit dresser les amendes administratives

SANCTIONS En juin dernier, celle que d'aucuns vont désormais craindre à Herstal a pris ses fonctions, Aglaé Dispa, c'est la nouvelle agent sanctionnateur. Trentenaire et souriante, Aglaé aura la difficile tâche de... sanctionner. Et si la fonction qui vient de s'ouvrir à Herstal est nouvelle, la recrue a de l'expérience et une formation de juriste pénaliste confirmée. À quoi s'attendre ?

Pas de 2e police, rassurons-nous, juste un service complémentaire, comme l'explique le secrétaire communal : "Il s'agit d'une nouvelle philosophie liée au fait que les parquets sont surchargés". Pour éviter que chaque infraction constatée sur le territoire communal ne soit gérée par la police... et renvoyée au parquet de Liège en effet, c'est la commune elle-même qui pourra punir les incivilités... mais attention, pas n'importe lesquelles...

"Il y a les incivilités classiques notamment relevées par la police locale mais aussi celles liées au décret sur la délinquance environnementale", explique Aglaé Dispa, qui rédige actuellement "une grille des sanctions et des comportements incriminables". Concrètement, les petites incivilités dont celles liées à l'environnement comme les tags ou les dépôts clandestins pourront être traitées directement à la commune... et d'encourir des sanctions allant jusqu'à 100.000 €.

Trois agents sanctionnateurs seront par ailleurs engagés pour travailler sur le terrain. Lors du conseil communal de ce jeudi soir, Aglaé Dispa a officiellement pris ses fonctions en prêtant serment lors de la séance publique...

Autre sujet du jour par ailleurs, l'adhésion attendue de Herstal au Peloton anti-banditisme de Liège-Seraing-Neupré-Flémalle, avec 3 membres herstalliens. Les prestations du PAB sur le territoire communal seront effectuées à raison de 63 h par semaine.

Marc Bechet