La Manageoise d'origine marocaine a pour elle son ouverture d'esprit. Et beaucoup de charme

MANAGE Dimanche soir, on connaîtra le nom de la nouvelle Miss Hainaut, celle qui succédera à Fanny Jandrain et qui sera donc qualifiée d'office pour la finale de Miss Belgique. Parmi les 20 finalistes hennuyères, il y a Hind Ibn Daifa. Une jeune fille de 21 ans habitant la cité du Verre, d'origine marocaine.

"Mes parents sont originaires de Tanger mais je suis née en Belgique. Je suis l'aînée d'une famille de six enfants et je crois que ma situation familiale me permet à la fois d'attirer souvent les enfants mais aussi de me sentir bien quel que soit le milieu social d'où vient celui ou celle avec qui je suis."

Dans sa langue, le nom d'Hind signifie "aimant magnétique".

"Je le prends comme quelque chose de positif et c'est peut-être pour cela que je suis sociable. Je crois que mon nom me correspond bien finalement."

Telle l'aimant, la jeune fille du Centre va tenter d'attirer à elle les regards du jury.

"J'ai participé à un concours de mannequin il y a quelque temps, mais jamais de Miss. J'aime tout ce qui est très médiatisé puisque c'est vers cette branche que je vais me diriger. Miss Hainaut, et Miss Belgique dans la continuité, était donc le concours idéal pour moi. C'est un concours qui me correspond, où je pourrai mettre en valeur mon mode de vie et mes origines dont je suis très fière."

Son charme et sa détermination l'ont déjà aidée il y a peu à donner une nouvelle orientation à sa vie scolaire.

"Je viens d'achever trois années à Fleurus en relations publiques et j'aimerais me diriger vers l'événementiel. Mon souhait, c'était de pouvoir suivre des études dans ce sens mais en immersion linguistique. Je me suis donc tournée vers une école de Courtrai où je serai finalement la seule francophone admise."

Et elle en est fière, même si ce tournant va la contraindre à vivre moins aux côtés des siens. Et que dire si elle venait à coiffer la couronne provinciale dans quelques jours.

"Et bien je me donnerais à fond. Mon souhait est d'aller le plus loin possible et je ne m'en cache pas. C'est une expérience qui me plaît et pourquoi ne pas la prolonger ? Et si ce n'était pas le cas, j'aurais quand même beaucoup appris. Je pense avoir pour moi le fait que je sois une fille responsable, déterminée et qui s'intéresse à beaucoup de choses."

Hind aimerait être la première Manageoise à remporter le titre provincial. Raison pour laquelle elle sent le stress monter plus on s'approche de l'événement.

"Je suis un peu stressée mais c'est ce qui me donne l'adrénaline pour pouvoir avancer."

Grégory Dufert

Une jeune fille naturelle et charmante qui sait se mêler aux autres sans juger leurs origines, ainsi peut être décrite Hind... (AVPRESS)