HUY Lundi, la Meuse, qui était partiellement sortie de son lit à Wanze et à Huy, poursuivait sa décrue. Les dégâts étaient minimes pour les habitants qui, pour certains, étaient occupés à nettoyer leurs caves. C’était le calme après la tempête en tout cas en bord de Meuse. Par contre, pour les élus communaux, le calme était loin d’être de mise. L’ancienne bourgmestre n’appréciait guère les déclarations de l’échevin des Travaux, qui l’avait qualifiée de “catastrophe”. Au niveau de PourHuy, Grégory Vidal, le shadow échevin, est lui aussi interloqué. “Toutes les communes avoisinantes avaient un centre de crise mais pas Huy”, explique-t-il.

A. Vbb.