Les fonctionnaires européens attendront le 11 avril pour être fixés

BRUXELLES Hier, la chambre du conseil de Bruxelles n'a pas pu se pencher sur le cas des fonctionnaires européens privés de liberté dans le courant de la semaine.

Les avocats de la défense ont en effet demandé à la chambre du conseil de postposer l'audience à une date ultérieure, et cela afin de leur permettre d'étudier le dossier. L'audience a donc été reportée au 11 avril prochain. Les trois fonctionnaires resteront donc en prison au moins jusqu'à cette date.

Entre-temps, il n'est pas impossible non plus que la Commission européenne se porte partie civile, même si aucune information officielle ne nous est parvenue.

Pour rappel, trois fonctionnaires européens ont été arrêtés début de semaine, soupçonnés de détournements. La justice leur reproche aussi d'avoir versé des pots de vin.

Le préjudice porte sur plusieurs millions d'euros. Hier, à la sortie de l'audience, Me Henri Laquay, avocat de Sergio Tricarico, a expliqué qu'il avait besoin de temps pour étudier le dossier, déjà lourd de 7 fardes.

Ph. Bt

()