Pour Neuville, auteur de sa 8e victoire, Ogier est toujours l’homme à battre