L’Américain a prouvé à ses enfants qu’il n’était pas seulement un bon joueur sur les jeux vidéo