Le nouveau collège communal de Chaumont-Gistoux sera fort de six membres

CHAUMONT-GISTOUX Malgré son joli score électoral de électoral de 677 voix de préférence, Jacques Bredael n'a pas souhaité faire partie du nouveau collège communal de Chaumont-Gistoux, suite au pacte de majorité qui a été signé mercredi soir entre les groupes Avenir et Renouveau communal (ARC), dont il fait partie, et Ecolo pour les six prochaines années. L'ancien présentateur du JT de la RTBF souhaite, en effet, rester dans l'ombre et organiser la communication et les réunions avec la population.

Le nouveau collège sera composé de quatre membres du groupe ARC et de deux Ecolos. Un communiqué nous précise qu'afin "de montrer l'exemple, vu la situation financière de la commune et conformément au nouveau code de démocratie locale, les deux groupes ont décidé de supprimer un poste d'échevin au collège communal." Il est vrai que la présidente du CPAS, puisqu'il s'agit d'une femme dans ce cas-ci, fait désormais partie de plein droit du collège :

Luc Decorte, ARC, bourgmestre : attributions légales, administration, personnel, état civil et population, travaux, affaires juridiques, contentieux et cultes.

Philippe Mignon, ARC, 1er échevin : environnement, cadre de vie (propreté, entretien et embellissement), ruralité (agriculture et développement rural), énergie et bâtiments publics.

Luc Mertens, Ecolo, 2e échevin : aménagement du territoire, urbanisme, mobilité, information et citoyenneté.

Anne-Marie Louette, Ecolo, 3e échevine : affaires sociales, emploi, santé, logement, culture et associations.

Pierre Landrain, ARC, 4e échevin : budget, finances, commerce, tourisme, PME et développement économique.

Natacha Verstraeten, ARC, présidente du CPAS : plus enseignement, enfance, jeunesse, aînés, personnes handicapées et sports.

Et de conclure : "Travailler plus avec une équipe resserrée, dans le consensus et la transparence, voilà l'état d'esprit dans lequel le nouveau collège va gérer Chaumont-Gistoux. Nos trois lignes de force seront la rigueur dans la gestion, l'aménagement du territoire et le développement durable."

J.-P. V.