À 30 ans, Mickaël Jonckheere savourait son tout premier titre de sa carrière alors que Frédéric Taquin était soulagé