Marie-Christine Maillard sort un nouvel album réalisé pour le marché asiatique!

BRUXELLES Deux ans après la sortie de son album Marie chante Trenet, composé de reprises version jazz de l'auteur de La Mer, Marie-Christine Maillard sort un nouveau CD. Mais ne le cherchez pas dans les rayons de votre disquaire: le CD a été enregistré spécialement pour le marché asiatique!

Made in Marie se compose de 18 titres, essentiellement des reprises de grands classiques de la chanson française, toujours avec un orchestre de jazz en accompagnement. La Javanaise, Syracuse, La vie en rose, Je t'aime moi non plus, Un soir de pluie, Un homme et une femme Rien que des incontournables. «Il s'agit d'une commande de ma maison de disques à Taïwan, suite au succès là-bas de Marie chante Trenet », explique Marie-Christine. «C'est un très bel album. J'ai vraiment tout dirigé. C'est moi qui ai fait les arrangements. J'étais impliquée de A à Z.»

Évidemment, lorsque Marie-Christine Maillard a décidé, il y a trois ans, de se consacrer à fond à sa passion pour la musique après son licenciement de RTL, elle n'avait jamais imaginé que c'est en Asie que ses disques se vendraient. «C'est quelque chose à quoi je ne songeais même pas. Et pourtant, les faits sont là. J'ai vendu 100 fois plus de CD de mon précédent album à Taïwan qu'en Belgique. Et ce n'est pas une expression. Ce sont les vrais chiffres. Il s'agit d'un marché énorme. Mon nouveau disque a bien démarré. On pourrait en vendre à l'arrivée plusieurs dizaines de milliers d'exemplaires, ce qui est impossible en Belgique. Ici, je n'envisage même pas de le sortir. Le marché belge est tellement petit par rapport au marché asiatique. C'est là-bas que ça se passe désormais pour moi.»

Et comment analyse-t-elle ce phénomène? «Ils aiment bien le jazz, les chansons françaises et les voix féminines. La fille de la maison de disques à Taïwan a vraiment flashé sur ma voix. Je compte me rendre là-bas l'an prochain pour donner des concerts. Six titres vont aussi être pris pour une compilation à Singapour. Je vais également travailler sur un troisième CD, avec des reprises d'Henri Salvador et des chansons des années 40 et 50. »

Parallèlement, Marie-Christine continue de donner des concerts en Belgique, même si elle reconnaît que le grand public la voit toujours ici comme l'ex-animatrice de RTL. «C'est une étiquette qui restera. Au début, j'avais du mal avec ça, car j'avais besoin de reconnaissance artistique. Mais, aujourd'hui, j'assume mon ancienne image, car j'ai trouvé la reconnaissance que je cherchais. Je fais vraiment partie du milieu du jazz.»

de son nouveau CD, Made in Marie, composé de reprises de classiques de la chanson française.

(D.R.)

© La Dernière Heure 2006