Cyclisme

L'ancien professionnel a conservé le jaune lors de l'ultime étape gagnée par Hutchings

NAMUR Ils ont sué, hier, les coureurs de Palmans-Cras. Les coéquipiers du maillot jaune espéraient une échappée non dangereuse pour la dernière étape du Tour de Namur, entre Ciney et la capitale wallonne. Celle-ci a vu le jour après une heure de course, avec plusieurs coureurs de renom, comme l'ancien pro, Dave Bruylandts, ou l'ancien vainqueur du Tour de Namur, Romain Zingle. "C'é-tait le bon plan, comme personne ne me menaçait réellement au classement général, explique Jens Renders, le maillot jaune. Mais cette échappée de sept coureurs a quand même pris deux minutes d'avance et mon équipe a dû se mettre à plat ventre, notamment Niels Albert et Filip Walsleben, sur la fin, pour éviter de se retrouver piégée."

Les deux cyclo-crossmen ont finalement effectué du bon boulot, puisque l'écart a été réduit à seize secondes sur la ligne d'arrivée. "Gagner ce Tour de Namur, c'est quand même quelque chose, poursuit Jens Renders. Je le dois grâce à ma présence dans la bonne échappée de la première étape. Et aussi grâce au boulot de mon équipe. Cela me fait plaisir. Maintenant, cela ne me donne pas de regret par rapport à ma carrière chez les pros. J'ai été trois ans chez les pros, mais j'ai dû arrêter à cause d'une blessure à l'aine. Dorénavant, je bosse comme pompier. Je fais des journées de 24 heures, mais j'ai aussi des journées de récup, qui me permettent de m'entraîner, pour poursuivre à faire du vélo, juste pour le plaisir."

L'étape d'hier a été remportée, en plein centre de Namur, par le Néo-Zélandais Hutchings, qui a battu de justesse Herman et Bruylandts. "J'espère que cela m'ouvrira la porte des pros", explique ce dernier, membre de l'équipe Beveren, la formation satellite de Quick Step.

Côté namurois, le premier régional est Edwig Cammaerts, bon 9e de l'étape, qui se classe 34e du classement général.

J. Gil.

Les classements se trouventen Sport Dernière