Son adaptation au pilotage de la Ducati a pris un certain temps mais cela n’a pas empêché Lorenzo de signer son 3e succès 2018