Sauvés très tard, les Colfontainois aspirent à une saison plus tranquille