MOUSCRON En 1958, Raymond Devos et Jacques Brel se produisaient au même programme dans la salle Eden de Mouscron et ils finissaient la soirée par un dîner dans le château natal du fantaisiste, rue du Chalet.

Au bout de la rue, à l'angle de la rue du Chalet et de la Grand-Rue, il y a un petit bistrot qui s'appelle aujourd'hui le Café des Sports mais qui, en 1958, portait l'enseigne Chez Adrienne. La patronne, Adrienne, était aussi corpulente que souriante. Tous les aînés de l'endroit jurent que Jacques Brel est venu ici boire sa bière. Ce qui, au reste, n'aurait absolument rien de surprenant.

Sauf que ce bistrot se trouve dans un quartier de Mouscron qui s'appelle le Mont-à-Leux. Voici donc, si l'on en croit les Mouscronnois, Jacques Brel chez la grosse Adrienne de Mont-à-Leux. Or, en 1961, Jacques Brel sort sa chanson Les Bourgeois où l'un des personnages principaux est... la grosse Adrienne de Montalent.

À Mouscron, on n'y a vu qu'une concession à la rime "on venait boire nos vingt ans" et on est persuadé que l'Adrienne de la chanson est bel et bien l'Adrienne de Mont-à-Leux.

La grosse Adrienne de Mont-à-Leux. (dh)