AIX-LA-CHAPELLE Haan a donc joué deux ans à Sclessin : "Lors du transfert d'Anderlecht au Standard, une chose bizarre s'est passée. J'avais trouvé un accord avec Vanden Stock que je pourrais partir pour 6 millions. Selon des rumeurs - je ne l'ai pas vu moi-même -, on a fait un 9 de ce 6 pendant les négociations."

Haan y débarquait dans une équipe exceptionnelle : "Mais Gerets m'a avoué qu'ils n'aimaient pas voir venir quelqu'un d'Anderlecht. On aurait dû remporter la finale de la Coupe d'Europe, mais l'arbitre Eschweiler, le même qui avait exclu Broos à Barcelone avec Anderlecht, a accordé un but à Barcelone, après un coup franc donné en drop. J'ai rencontré cet arbitre récemment. Il se moque encore de moi."

Mais ce titre de 1983 avait un goût amer, vu l'affaire Waterschei. Les autres en veulent toujours à Haan d'être le seul à ne pas avoir été suspendu : "Vous croyez vraiment qu'en 1983, je suis parti à Hong Kong pour m'enfuir ? C'est faux ! Comme si le ministre de la Justice et la BOB m'avaient averti. J'ai appelé Jos Daerden pour demander ce qu'ils allaient faire, mais ils n'ont pas répondu. J'ai donc pris un avocat à ma propre initiative, Luc Deleu (NdlR : quelle coïncidence, Deleu était l'avocat de Zetterberg contre Haan...)."

"Le plus ridicule de tout était le montant : 30.000 francs. Et Pudelko arrêtait tout"

"Bien sûr que je savais que le match contre Waterschei était réglé. Le jeudi, j'avais dit à Gerets de ne pas le faire. Un match nul nous suffisait, et Waterschei ne jouerait pas à fond, puisque le mercredi d'après, ils avaient la finale de la Coupe. Et le frère de Plessers y jouait, qui était d'ailleurs le voisin de Gerets. Le montant était le plus ridicule de tout : 30.000 francs, 750 euros. Mais ce Pudelko arrêtait tout. Je disais : Vous avez bien réglé cela, les gars. Puis, quand on menait 2-0, je disais à Gerets : On continue ! Non, répliquait-il. On s'est mis d'accord sur deux buts d'écart. Là-dessus, j'ai quitté le terrain. Il y a des photos où je me trouve sur le banc avec mon fils sur le bras. Je n'étais pas d'accord ! Il y a aussi d'autres malentendus à mon sujet. Cruijff aurait quitté l'Ajax parce que j'aurais été contre le fait qu'il soit capitaine. C'est faux. Cruijff cherchait une excuse pour aller à Barcelone."

Y. T.

En transférant Haan d'Anderlecht, le Standard eut le nez fin... (dh/cortex)